• Menu
  • Menu
Village médiéval d'Yvoire façades extérieurs

Découvrir le village médiéval d’Yvoire et ses alentours

Au programme aujourd’hui : remparts, portes et fortifications de plus de 700 ans, église à l’histoire remontant au 12e siècle, château du 14e, ruelles fleuries et maisons de pierre joliment décorés. Et si tout cela ne suffisait pas, ajoutez à cela une situation exceptionnelle au bord du lac Léman et on obtient sans aucun doute l’un des plus beaux village de France.
On va découvrir dans cet article les endroits à visiter à Yvoire mais aussi toute la zone aux alentours qui mérite vraiment le détour, avec plusieurs endroits à juste quelques kilomètres du village.
Vous pouvez retrouver toutes les informations qui vont suivre (mais aussi de nombreux autres articles, idées logements, panoramas…) dans la carte spéciale lac Léman idéale si vous partez visiter toute la région.

Entrée Yvoire
Juste après l’entrée principale.

Quand visiter Yvoire ?

C’est évidemment sans surprise que je vous conseille d’éviter la haute saison estivale. C’est pendant les deux mois de juillet et août que le village enregistre le plus grand nombre de visiteurs et comme les rues du village sont étroites ça peut vite devenir invivable. Le nombre de visiteurs dépasse le million chaque année alors qu’il y a seulement un peu plus d’un millier d’habitants.
Le printemps, le mois de septembre et même le mois de décembre sont des périodes idéales pour visiter Yvoire car il y a encore un peu de monde dans les rues et les commerces ne sont pas fermés.

Où se garer à Yvoire ?

Hors saison (du 15 septembre au 1er mai) les différents parkings de la municipalité avec barrières et tickets sont gratuits. L’été c’est une autre histoire avec une heure de stationnement facturée à plus de 2€ et un tarif légèrement dégressif par la suite.
Il y a un parking un peu excentré (moins de 5 minutes pour rejoindre le village) qui propose des tarifs à la journée bien plus avantageux mais soyez bien certains qu’il y a de la place avant de vous engager car l’indication “libre” ne garantie pas pour autant qu’il y a de la place. L’idéal en pleine saison est donc d’arriver tôt pour profiter à la fois d’un parking au tarif raisonnable et d’un village encore assez calme.

Dormir dans le village d’Yvoire

Les hôtels ou logements à l’intérieur du village d’Yvoire sont en quantités très limités. Et il n’y a pas forcément grand chose de plus à proximité. Si vous prévoyez plusieurs jours autour du lac, je vous conseille de faire un tour sur mon article spécial sur les logements avec des options également côté suisse ou d’aller directement sur la carte du Léman (c’est la région où j’ai grandi). Vous pouvez décocher ce qui ne vous intéresse pas pour y voir plus clair et ne voir que les hébergements par exemple.
Les trois établissements qui vont suivre risquent d’être souvent complets.

  • Très rare et situation exceptionnelle en plein cœur du village, à quelques mètres du port de pêcheurs, l’Alcôve d’Amédée V est une chambre de 25 m2 avec entrée indépendante et salle de bain privative dans la plus ancienne demeure forte d’Yvoire.
  • L’Hôtel Restaurant Du Port porte très bien son nom puisqu’il dispose d’un restaurant très populaire et est situé sur le port le plus récent d’Yvoire, à quelques mètres du ponton où débarquent les magnifiques bateaux de la CGN. Les chambres avec un petit balcon face au lac font leur petit effet.
  • Plus classique, l’établissement Villa Cécile est à l’extérieur mais situé à moins de 5 minutes à pied de l’entrée du village et propose de belles chambres et de nombreuses prestations comme une piscine, un sauna, un hammam et un bain à remous.
L’Hôtel Restaurant Du Port.

7 choses à découvrir à Yvoire

  • On commence par quelque chose qui ne se visite pas mais que vous ne manquerez pas d’observer sous tous les angles : l’imposant château d’Yvoire construit au 14e siècle. Il servait comme poste de surveillance à la fois sur le lac et la route. La moitié de l’édifice a été ravagée lors d’un incendie en 1591.
  • Le village est remplie de boutiques souvenirs et décoration, d’artisanats et de produits locaux, de restaurants, crêperies et autres sucreries. À visiter également, La Cristallerie avec un très grand choix de créations en verre et en cristal à découvrir.
  • Le jardin des 5 sens est situé dans l’ancien potager du château. Ce petit labyrinthe végétal inspirée du style médiéval est payant. Photo aérienne à découvrir ici. Tarif un peu élevé pour une visite d’environ une heure.
  • La Porte de Nernier mérite un peu d’attention. On peut encore deviner son rôle à l’époque de défense et de contrôle de l’accès au village avec sa tour toujours visible. On ne voit plus les hourds et le pont mais on peut encore observer les meurtrières de l’extérieur et le passage de la herse à l’intérieur des murs.
  • L’église Saint Pancrace d’Yvoire et sa charmante place est particulièrement ancienne mais n’a pas toujours eu cette forme. D’abord une chapelle voûtée au 12e siècle elle a connu de nombreux travaux de réparations, transformations et agrandissements jusqu’au milieu du 19e siècle avec son clocher à bulbe caractéristique de l’architecture religieuse savoyarde de l’époque.
  • Les deux ports du village : le plus petit et plus calme, le port des pêcheurs et le grand port de plaisance où l’on peut admirer l’arriver et le départ des bateaux de la CGN.
  • Les plages et endroits où se baigner, se situent à la sortie du village (mais compliqué à apprécier en cas de forte affluence, la zone est très étroite) et après le grand port.

Deux belles options d’itinéraires à pied ou à vélo s’offrent à vous des deux côtés d’Yvoire pour découvrir les alentours…

château Yvoire
Le toit et les échauguettes ne sont revenus qu’à partir de 1939.

Le Domaine de Rovorée – La Châtaignière

Situé à tout juste 1,5 kilomètre d’Yvoire et une vingtaine de minutes à pied (au bord du lac et sur la voie verte réservée aux piétons et vélos) se trouve le Domaine de Rovorée et La Châtaignière sur une zone de 24 hectares. C’est un ensemble de 2 propriétés publiques (et la présence d’une association culturelle, l’Espace Enchanté) dans un grand parc au bord du lac Léman avec des sentiers au milieu de châtaigniers de plusieurs siècles. C’est un endroit très peu aménagé qui laisse la part belle à la nature. Un lieu idéal si vous avez besoin de retrouver un peu de calme avec aussi de beaux accès au lac.
Pendant la période estivale, une navette solaire est mise en place et relie le domaine de Rovorée au village d’Yvoire. Une exposition est organisée chaque année de juin à septembre par le Conseil Général.
Sur place le parking est gratuit mais les places sont peu nombreuses.

Domaine de Rovorée Manoir
Le Manoir De Rovorée

Le village de Nernier

Le sentier Vegetti relie Yvoire au charmant village de Nernier pour une balade familiale au dessus du Léman. Il faut une bonne trentaine de minutes à pied ou moins de 5 minutes par la route pour relier les deux villages. Nernier est un peu moins fréquenté l’été (et pas du tout l’hiver) mais a de beaux arguments pour lui. Pour une simple contemplation du lac ou une pause baignade, rendez-vous au fond du port, sur le quai donnant sur le lac, bien aménagé pour y installer sa serviette.
Village de peintres dans les années 50, il y a aussi un sentier romantique qui relie l’entrée du village au port et au château avec fresques et poèmes gravés dans la pierre, en hommage à des auteurs romantiques du 19e siècle comme Lamartine (pendant les Cent-Jours, il s’installa à Nernier) ou Mary Shelley. On aime notamment rappeler que Mary Shelley, sûrement inspirée par le lac, écrivit ici un peu de son roman Frankenstein même si elle a beaucoup séjourné à Genève. Vous devriez aussi notamment pouvoir retrouver au bord du lac un court extrait du très long poème (mais sans les rimes originales) de Lord Byron, poète britannique.

Limpide et pacifique Léman !
ton lac tranquille, qui contraste avec le monde orageux où j’ai vécu,
m’avertit par son silence d’échanger les eaux troublées de la terre contre un cristal plus pur.
Cette barque paisible est comme une aile silencieuse sur laquelle je vais fuir le désespoir.
Il fut un temps où j’aimais les mugissements de la mer agitée :
mais ton suave murmure est doux à mon oreille comme la voix d’une sœur qui me reprocherait mes sombres plaisirs.

Le Pèlerinage du chevalier Harold, Lord Byron, publié entre 1812-1818

Les plages d’Excenevex et de Messery

Que vous souhaitiez continuer votre voyage côté Genève à l’ouest ou en direction de Thonon et Évian ou Montreux à l’est, une belle plage peut s’ajouter au programme de chaque côté.
À 10 minutes de voiture direction l’ouest, la belle plage en herbe de Messery surplombe le lac. Elle est très agréable l’été mais beaucoup moins intéressante à découvrir l’hiver.
À l’est, également à 10 minutes de route d’Yvoire, la plage d’Excenevex, petite curiosité de la région avec son sable naturel, reste intéressante à découvrir dès que le soleil est au rendez-vous. Elle est particulièrement populaire en haute saison (parking payant à la journée) avec bars, restaurants, activités nautiques, minigolf et tutti quanti.
Si vous êtes à la recherche de ce qui se fait de mieux en terme de plage tout autour du Léman, c’est par ici.

Plage de Messery
La plage de Messery en période de sécheresse.

Laisser un commentaire

Centre de préférences de confidentialité


  • Warning: reset() expects parameter 1 to be array, string given in /homepages/39/d429491209/htdocs/wp-content/plugins/gdpr/templates/privacy-preferences-modal.php on line 33

Warning: Invalid argument supplied for foreach() in /homepages/39/d429491209/htdocs/wp-content/plugins/gdpr/templates/privacy-preferences-modal.php on line 95