bateau Genève CGN
Autour du Léman Suisse

Visiter Genève en deux jours (et pas cher)

on
Oct 12, 2022

Avec plus de 200 000 habitants, Genève est la deuxième plus grande ville de Suisse après Zurich. Mais aucune des deux villes citées précédemment n’est la capitale de la Suisse (Berne).
Genève est bien connue pour sa situation au bord du lac Léman et son jet d’eau. Réputée pour sa qualité de vie mais aussi son coût élevé, c’est la ville du luxe avec des boutiques de montres, des hôtels haut de gamme et des bijouteries à tous les coins de rues.
Mais Genève ne se résume pas qu’à des pizzas à 20€ et des voitures de luxe. Genève c’est aussi sa vieille ville, ses rues pavées et sa cathédrale, ses façades du XVIIIe siècle, ses grands parcs et ses quartiers cosmopolites. Une ville agréable et que l’on peut tout de même facilement visiter en deux jours sans se ruiner.

  • Si vous arrivez en avion à Genève, avant de franchir le dernier contrôle au niveau des tapis roulants pour les bagages, il y a une borne qui permet de récupérer un ticket vous offrant les transports en communs gratuits à Genève pendant 80 minutes.
  • Si vous venez en voiture, pensez bien à vous munir d’un disque de stationnement. De nombreuses places sont limitées en heure et fonctionnent avec le disque.

Retrouvez toutes les informations qui vont suivre directement sur une carte.
Voici donc mes 4 endroits gratuits à découvrir à Genève ainsi que des conseils pour les logements.

Les quais de Genève

Flânez le long des quais de la rade de Genève et de nombreuses attractions s’offriront naturellement à vous. Au programme : le fameux jet d’eau qui culmine à 140 mètres de haut ; l’immense horloge fleurie au niveau du jardin anglais qui change régulièrement de design ; le Monument Brunswick un mausolée de près de 20 mètres haut et situé du côté du Quai du Mont-Blanc et ses hôtels de luxe. N’hésitez pas à pousser la marche jusqu’aux pontons du quai de Cologny, une plateforme circulaire de 40 mètres de diamètre créant à la fois une zone de baignade et de détente.
Un itinéraire à pied simple et d’environs 4 kilomètres aller avec toujours le lac comme compagnie pendant la marche.
Au printemps en particulier, je vous conseille également le Parc des Eaux-Vives pour la floraison de ses nombreux massifs de rhododendrons au milieu des séquoias centenaires. Il est adjacent au parc de La Grange avec sa jolie pataugeoire et est pratique si vous cherchez des toilettes publiques.

Le pont du Mont-Blanc

Le Jardin botanique

Depuis le Monument Brunswick il faut un peu plus de 30 minutes à pied pour rejoindre le Conservatoire et Jardin Botaniques de la Ville de Genève. Un chemin agréable, d’abord le long du quai du Mont-Blanc, on longe le lac avec toujours une vue sur les montagnes des Alpes françaises au loin. Ensuite on passe par un ensemble de parcs toujours proche du lac. L’été, si vous avez des enfants, faites un léger détour par la pataugeoire du parc Mon Repos.
Une fois au cœur des 28 hectares du jardin botanique, les expériences sont nombreuses. Un Jardin Zen d’inspiration japonaise, un petit parc animalier, une serre tropicale, un jardin d’hiver, un restaurant ou encore une bibliothèque. Ne manquez pas Les Rocailles, un jardin alpin d’un hectare et répartie en 110 massifs tous superbement intégrés les uns aux autres.
L’entrée est gratuite et le jardin est ouvert tous les jours de 08h00 à 19h30.

La vieille ville et la rue de la Croix-d’Or

On parle souvent de la Rue du Rhône pour ses boutiques de luxes mais c’est la rue parallèle suivante, la rue de la Croix-d’Or qui mérite le plus d’attention. L’ambiance est new-yorkaise le long et autour de cette grande rue commerçante de Genève. Il y a encore des boutiques de luxe et de chocolats mais aussi un grand magasin de jouets sur trois étages (Franz Carl Weber), les jolies places du Molard (présence de toilettes publiques) et de la Fusterie ainsi que des vendeurs de marrons chauds.
C’est ensuite l’occasion de partir à la de découverte de la vieille-ville en remontant la rue pavée de la Fontaine (à l’angle du magasin de jouets) jusqu’à la place de la Madelaine et son manège. Grimpez encore la charmante rue avec ses petits restaurants jusqu’à la plus vieille place de Genève : la place du Bourg-de-Four. Ensuite la cathédrale Saint-Pierre est toute proche. Après 157 marches et en échange de 7 CHF, au sommet des tours de la cathédrale, le panorama à 360° sur la ville et le lac est à la hauteur des efforts effectués.
Ne manquez pas de redescendre les rues pavées un peu plus loin pour faire un tour au niveau de la place du Perron et du restaurant du même nom avec sa splendide terrasse installée sous un immense arbre.

Le manège de la place de la Madelaine

Le Bioparc de Genève

Le Bioparc est un petit parc animalier misant sur la pédagogie pour faire découvrir des espèces en voie de disparition. De nombreux enclos permettent d’être directement avec les animaux. Les chameaux ont été recueilli en 2020 car le cirque qui les utilisaient n’avaient plus les moyens de s’en occuper. Mais ceux qui volent clairement la vedette sont les lémuriens et les suricates (vraiment proches à observer). Comptez une heure pour faire le tour.
La première visite au Bioparc est gratuite. Ce qui n’empêche évidemment pas de laisser un petit quelque chose en partant… Autre option, payer une activité comme nourrir les lémuriens par exemple (à réserver à l’avance). À noter que le parc est proche de l’aéroport et que les avions font vraiment beaucoup de bruits quelques secondes toutes les 15 minutes environs.
Parking gratuit limité à 4 heures avec disque de stationnement à quelques mètres du parc.
Accès facile en bus avec la ligne 20 et son arrêt à moins de 200 mètres du parc (Bellevue GE, Valavran). Comptez 20 minutes de trajet depuis l’arrêt Nation proche du jardin botanique. L’occasion d’aller visiter la zone des bâtiments de l’ONU avec son immense place des Nations et l’Allée des Drapeaux qui expose les drapeaux de tous les États des Nations unies.

Quelques habitants du Bioparc

Où dormir à Genève ?

Se loger pas cher à Genève peut être un vrai problème. Les bons hôtels sans être de grands hôtels luxueux vont facilement dépasser les 150€ la nuit. Une très belle option dans cette gamme de prix avec un emplacement parfait, c’est le Ruby Claire avec sa décoration hyper design ambiance loft New-yorkais et son joli bar ouvert 24h/24.
Pour les voyageurs solos, il y a deux auberges de jeunesses très intéressantes à moins de 50€ la nuit : le Geneva Hostel et le City Hostel Geneva qui ont des tarifs, notes et situations quasiment identiques. Les deux établissements sont situés dans le quartier des Paquis et donc proche de la gare Cornavin, du centre et du lac.
Une solution si vous avez une voiture, c’est de chercher du côté d’Annemasse, ville tout proche de la frontière franco-suisse. L’Ibis Budget est par exemple trois fois moins cher qu’en Suisse et est à moins d’une demie heure de Genève. L’Ibis est lui à 20 minutes du centre-ville.

Le Ruby Claire Hôtel

À découvrir si vous avez encore du temps

  • Le charme du quartier de Carouge avec ses petites boutiques, bars, restaurants et façades du 18e siècle.
  • L’immense skatepark et la plaine de Plainpalais. Similaire à la place Bellecour de Lyon c’est ici un losange de plus 600 mètres de long par 200 de large.
  • Jonction où se fait la réunion entre les deux cours d’eau du Rhône et l’Arve. L’Arve aux couleurs grisâtes conflue avec le bleu du Rhône mais ne semble jamais se mélanger. Pour apprécier le spectacle d’en haut, vous pouvez vous rendre sur le Viaduc de la Jonction. L’été la promenade de la Jonction est très populaire pour ses descentes en bouées portées par les forts courants du Rhône.
Une partie du skatepark de Plainpalais

Pour faciliter votre séjour à Genève, retrouvez tous les points d’intérêts et hôtels cités dans cet article directement sur une carte et sur votre smartphone.

Dans la même catégorie

Laisser un commentaire